RAPHAËL-BACHIR OSMAN

OSMAN RAPHAEL-BACHIR / La Biscotte, Raphaël-Bachir Osman, 2020, huile sur toile, 41 x 33 cm

Né en 1992, vit et travaille à Mulhouse et Berlin.

Raphaël-Bachir Osman a étudié à la Haute École des Arts du Rhin (HEAR Mulhouse et Strasbourg) dont il est diplômé en 2017, et à la Kunsthochscule Weissenssee-Berlin.

Il est également co-directeur de Erratum Galerie, un artist-run-space situé à Berlin Kreuzberg.

Il a participé à de nombreuses expositions collectives à Berlin et plus récemment, en 2019, son travail a été montré au Kunstraum Riehen à Bale, à la Biennale Jeune Création Mulhouse 019 et pour le prix de Novembre à Vitry.

En 2020, il a été nominé pour le prix de la bourse Révélations Emerige, et a obtenu la bourse de de recherches et de création du programme Création en Cours des Ateliers Médicis.

www.raphaelbachirosman.com

@raphael_bachir_osman

#stilllife #naturemorte #saucisse #alsace #sky #sunset

#pinpong #wurst #clouds #studio #poil

VINCENT OLINET

Vincent Olinet vit et travaille à Paris.

Il est né à Lyon en 1981, où il a été diplômé de l’ENSBA en 2005. Il a participé à plusieurs résidences (entre autres la Rijksakademie d’Amsterdam en 2006 et 2007) et est représenté par la galerie Laurent Godin.

Son travail est exposé en Europe et dans le monde : le Lentos Kunstmuseum de Linz, Autriche ; le Kunstmuseum Wolfsburg, Allemagne ; la Biennale de Shanghaï ; la Ube Biennale au Japon… Il a récemment participé à « Voyage à Nantes 2020 ».

Son travail est présent dans de nombreuses collections publiques dont : le Fonds National d’Art Contemporain, le Fond d’Art Contemporain-Paris Collection, le MAC/VAL ainsi que de nombreuses collections privées dont celles de Diane von Furstemberg ou L’Oréal.

www.vincentolinet.com

@vincentolinet

#stilllife #naturemorte #artistoninstagram

ÉVA NIELSEN

Archihead V, Eva Nielsen, 2018, huile et sérigraphie sur toile, 85 x 70 cm / Courtoisie Galerie Jousse Entreprise. 

Née en 1983, Eva Nielsen vit et travaille à Paris. Après une maîtrise d’Histoire Européennes et un Deug de Let t res Modernes , elle est diplômée en 2009 des Beaux Arts de Paris.

Lauréate en 2008 d’une bourse Socrate qui lui permet d’étudier à Central Saint Martins à Londres, elle remporte le Prix des Amis des Beaux-Arts/Thaddaeus Ropac (2009), le Prix Art Collector (2014), le Grand Prix de la Tapisserie d’Aubusson (2017) et a participé depuis à plusieurs expositions collectives en France et à l’étranger : MAC/VAL, MMOMA (Moscou), l’Abbaye Saint André (Meymac), Musée de Rochechouart, Plataforma Revolver (Lisbon), LACE (Los Angeles), Babel Art Space (Trondheim), Kunsthal Charlottenborg (Copenhague), Plymouth University.

Son travail a été également présenté lors d’expositions monographiques, à Paris (Galerie Jousse Entreprise), Istanbul (The Pill), Tunis et Londres (Selma Feriani) et fait partie de plusieurs collections publiques et privées (Mac/Val, FMAC, Musée de Rochechouart, CNAP, Fiminco Foundation…)

Elle est représentée à Paris par la Galerie Jousse Entreprise, à Istanbul par The Pill, à Tunis et Londres par Selma Feriani.

www.eva-nielsen.com

@_eva_nielsen

#fragment #silkscreen #distorsion #collagewithoutcollage #fragmentedlandscape

NICOLAS NICOLINI

Demain, le toît, Nicolas Nicolini, 2021, acrylique et huile sur toile, 61,5 x 45 cm. 

Né en 1985, Nicolas Nicolini est diplômé des Beaux Arts de Marseille en 2011.

Il s’installe à Berlin avec le collectif Yassemeqk et y expose dans plusieurs lieux d’expositions. C’est avec la Straat Galerie qu’il réalise sa première exposition solo en 2013. En 2015, il participe à la résidence Chamalot et s’installe à Bruxelles dans la foulée. Il expose entre autres son travail à Clovis XV, à la galerie Nivet Carzon, à la galerie Porte Avion, au centre culturel coréen Paris, à ChezKit, au musée Cantini et participe au prix Novembre à Vitry.

Depuis 2017, il est installé à Marseille et réalise en 2018 à la galerie Tokonoma son premier solo show à Paris.

Dernièrement son travail fut exposé au Chateau de Servières et au prix Novembre à Vitry pour la seconde fois.

En 2020 il est sélectionné avec son collectif Yassemeqk à la White Mountain College résidence.

www.nicolasnicolini.com

@nicolininicolas

#naturepeinture #collage #survivalism #humour #enfermement

MARC MOLK

La Crique des grandes illusions, Marc Molk, 2020, huile et acrylique sur toile, diamètre 80 cm. 

Marc Molk est né en 1972 à Marseille. Il vit et travaille à Paris.

Peintre et écrivain, il poursuit ces deux activités en parallèle. Après des études littéraires, Marc Molk obtient un DEA en Esthétique et en Philosophie de l’art à l’Université de la Sorbonne. Son mémoire, sous la direction d’Anne Moëglin-Delcroix, s’intitule « Techniques du réalisme dans la peinture contemporaine ».

2012 voit la publication d’une monographie consacrée à sa peinture, intitulée Ekphrasis, avec un texte de Jean-Yves Jouannais, publiée aux éditions D-Fiction & Label hypothèse.

En 2014 paraît Plein la vue, la peinture regardée autrement, recueil de textes très personnels à propos de trente tableaux de toutes époques admirés librement, aux éditions Wildproject. Le lancement du livre a lieu à Paris au Musée de la Chasse et de la Nature.

Les 30 et 31 octobre 2014, il dirige avec Thomas Lévy-Lasne le colloque La Fabrique de la peinture qui se tient au Collège de France, aux côtés de Jeff Koons, Anne Neukamp, Damien Cadio, Jules de Balincourt, Eva Nielsen, Hernan Bas, Chéri Samba, Thomas Lévy-Lasne, Ida Tursic & Wilfried Mille, Gregory Forstner, Glenn Brown et Amélie Bertrand.

Sa communication a pour titre « La raison sentimentale ». En 2015, Arte consacre un film à son travail de peintre et lemagazine L’Oeil l’inclut dans la sélection de son numéro de février intitulé « Qui sont les peintres de demain ? ».

En 2018, il réalise plusieurs performances, entre autres lors du festival « Extravadance » au Centre Pompidou. Plusieurs de ses calligrammes sont inclus dans « L’Anthologie de la poésie érotique contemporaine » publiée aux éditions Classiques Garnier.

En 2019, il expose au Musée des Beaux-Arts de Limoges au sein de l’exposition « Au fil des toiles ».

En 2020, NOËL À LA GALERIE, GALERIE VALÉRIE DELAUNAY, PARIS

En 2020, il expose au Musée de la Vie Romantique à Paris au sein de l’exposition « Coeurs ».

En 2021, SALON DE LA MORT II, THE BRIDGE, GALERIE CHRISTIAN BERST GALLERY

En 2021, il expose et fait le commissariat de l’exposition « Ils ont Dit oui » Galerie Marguerite Milin

En 2021, FAIRE TAIRE LE SILENCE, EXPOSITION PERSONNELLE, KREMLIN-BICÊTREE

En 2021, ArtParis, groupe show représenté par la Galerie Marguerite Milin

www.marcmolk.fr

@marcmolk

#rhapsodie #peindre #calligrammes #littérature #paillettes #allégories #kitsh

#hétérogénéité #essayer #aimer

MARLÈNE MOCQUET

Née en 1979 à Maisons-Alfort, Marlène Mocquet est sortie diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2006 avec les félicitations du jury.

Elle est lauréate des Prix Pierre Cardin en 2008 et Alphonse Cellier en 2007 de l’Académie des Beaux-Arts. En 2013, elle a été artiste résidente à la Cité de la céramique de Sèvres.

Des expositions personnelles lui ont été consacrées à la Maison des arts de Malakoff (2013), au Musée de l’Abbaye de Sainte-Croix, Les Sables d’Olonne (2012), au Musée d’Art Contemporain de Lyon (2009).

En 2017, elle investissait les murs du Musée de la Chasse et de la Nature à Paris.

Elle a également exposé au Museum of Art and Design (New York), la galerie Haunch of Venison (New York), la Biennale de Shanghai, la Fondation d’entreprise Ricard (Paris), la Maison Rouge (Paris). Son travail a rejoint des collections françaises et internationales : Musée d’art contemporain (Lyon), Fondation Galerie Lafayette (Paris), Fonds National d’Art Contemporain, Collection François Pinault, Manufacture Royale de Sèvres.

Numa Hambursin a remporté le prix de la critique d’art AICA France en 2018, avec la présentation de son travail. Elle a participé à la dernière édition de Private Choice, en octobre 2020. En 2021, une exposition personnelle aura lieu en septembre à la Galerie Julio Gonzales d’Arcueil et une oeuvre pérenne sera installée au plafond de l’Hôtel Richer de Belleval à Montpellier.

www.marlenemocquet.fr

@marlenemocquet

#ambivalent #univers #vivant #cruel #candeur #vie #miroir #inconscient #moral #immoral

ÉRIC MÉZAN

Le Vol de l’ange, Éric Mézan, 2020, faïence émaillée, #1 diam 5 x Haut 15 cm / #2 diam 10 x haut 15 cm. 

Éric Mézan vit et travaille à Bellême, dans le Perche, et à Paris. Il a étudié l’Histoire de l’art à la Sorbonne et la stratégie militaire à l’École Spéciale Militaire de Saint Cyr.

Dans ses ateliers, du Perche et du Faubourg Saint-Antoine à Paris, il mène sur un mode exploratoire son travail photographique, de céramiste, ses recherches sur le son, la vidéo, et il dessine.

Enfant-soldat, c’est à l’age de quatorze ans et demi qu’il devient photographe. Tandis qu’il apprend à tirer au fusil d’assaut et à sauter en parachute, il s’initie en parallèle au développement et aux tirages de ses propres négatifs photographiques au laboratoire argentique. Il intègre Saint-Cyr à 19 ans et demi, puis il rejoint la Brigade de Sapeurs- Pompiers de Paris où, jeune officier, il exerce durant plusieurs années des responsabilités opérationnelles en unités d’incendie et de secours. Il organise sa première exposition au centre de secours de Chateau-Landon dans le 10ème arrondissement.

À l’approche des années 2000, Il poursuit ses recherches photographiques et assure le co- commissariat de nombreuses expositions telles que « La plaque à Marcel », « Je n’ai pas l’esprit de groupe », « Not a Lear », etc. avec les commissaires d’exposition Laurent Goumarre, François Quintin, Jimi Dams, etc. Il assiste également pendant plusieurs mois l’artiste Tania Mouraud tout en poursuivant ses études avec Serge Lemoine et Jean-Claude Lebensztejn en DEA d’Histoire de l’art à la Sorbonne.

En l’an 2000, il fonde Art Process, une agence d’art contemporain qui attire rapidement une clientèle de collectionneurs privés et institutionnels pour lesquels il organise des « expéditions » internationales dans le monde de l’art contemporain à Londres, Berlin, Rome, Madrid, New York, Miami, Moscou, Tokyo, Pékin et Shanghai. Il réalise alors plus de quinze milles clichés et séquences filmées sur tous les continents où le conduisent ses voyages.

Durant deux années, il se forme à l’apiculture à la Société Centrale d’Apiculture et à l’Union Apicole Ornaise, puis devient apiculteur à Paris et dans le Perche. Il mène aujourd’hui cette aventure apicole comme un véritable projet agricole et artistique sur la matière du vivant.

En 2021, il inaugurera la VILLA des ILLUSIONS, un artist-run space dans le Perche fondé avec la romancière et essayiste Nane Beauregard. Ils y proposeront des invitations et résidences d’artistes, un espace d’exposition, une maison d’édition de livres et d’objets d’artistes, trois ateliers (céramique, photo, son) etune maison d’apiculture.

@ericmezan

#conceptualphotography #ceramique #editeur #apiculteur #commissaire #clay

#handbuilding #villaillusions

FRANÇOIS MENDRAS

SVB, François Mendras, 2013-15, cire sur bois, 145 x 17 cm. 

François Mendras est né en 1962, et vit à Paris.

Ses oeuvres ont été présentées notamment à la Fondation Cartier, au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Toulouse, au Palais des Congrès de Paris, au Centre d’art Contemporain du Creux de l’Enfer à Thiers, au Musée de Boulogne, ainsi qu’à la Fiac.

Elles sont présentes dans plusieurs collections publiques comme le Fonds National d’art Contemporain ou les Frac d’Ile-de-France et d’Auvergne.

@francois_mendras

#cire #surbois #repentirinfini #gesteroi #hétéroclitisme #cocasse #mélancolieacidulé #ornements #disciplinesauvage

PHILIPPE MAYAUX

Butterfly Divinity (Cthulhunia), Philippe Mayaux, 2018 – 2020, technique mixte sur toile, 33 x 24 cm / Courtoisie Galerie Loevenbruck. 

Philippe Mayaux est né en 1961, peintre et sculpteur, enseignant à l’Ecole supérieure d’art et de design de Reins et à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts de Lyon.

Diplômé de la villa Arson de Nice (1989), il participe ensuite à de nombreuses expositions telles que les ateliers de l’arc (1991) au MAM de la ville de Paris et au Centre Pompidou (« Jour de fête » en 2000, « À mort l’infini » 2007 – exposition personnelle -, « L’Objet et le Surréalisme » en 2013 et en 2020 pour la présentation des lauréats du Prix Marcel Duchamp).

En 2009 il est un des artistes invités pour « La Force de l’art » au Grand Palais. Le MAMCO de Genève lui consacra une rétrospective en 2003. Il reçoit le Prix Marcel Duchamp en 2007. La « Maison rouge » a présenté plusieurs fois son travail (art et bande dessinée, tous cannibales, l’art sous influence).

Il expose également dans de nombreux pays comme l’Angleterre en 2001 à la Royale Academy de Londres, au Brésil en 2003 où il réalise une fresque pour la ville de Sao Paulo, au Japon en 2011 au Mori Museum de Tokyo et en 2014 à Los Angeles pour l’exposition « Lost in LA » où il a aussi été invité en résidence en 2018 par la « Flax Fondation ».

Il publia aux Editions Dilecta un recueil de poèmes graphiques « Le quatrième clou »2008), un catalogue raisonné aux Editions Loevenbruck/Sémiose (2006) et un livre de dessin aux Editions de Juillet (2019).

La galerie Loevenbruck le représente à Paris et lui a consacré notamment une exposition en compagnie de Pierre Molinier en 2017 et une mini rétrospective en 2019.

www.loevenbruck.com

@mayauxphilippe

#contemporaryart #newpainting #psychedelicart #surréalism #grotesk #anticipation

MAUDE MARIS

MAUDE MARIS / Small Horus, Maude Maris, 2016, huile sur toile, 40 x 30 cm / Courtoisie Galerie Praz-Delavallade 

Maude Maris est représentée par la galerie Praz-Delavallade à Paris et Los Angeles, et la galerie Pi Artworks à Londres et Istanbul. Elle travaille à Paris et expose régulièrement en France, et à l’étranger.

Elle a présenté son travail dans des expositions personnelles comme en 2020 aux Ateliers Vortex, en 2018 à la Chapelle Jeanne d’Arc à Thouars, en 2015 au Musée des Beaux-arts de Rennes avec 40m cube, ou à l’Art dans les chapelles en 2013. Parmi ses expositions collectiveson peut citer la MABA à Nogent-sur-Marne, le Musée des Beaux-arts de Dole, le MAMC de Saint-Etienne, l’IAC Villeurbanne, le Musée d’art contemporain de Rochechouart ou la Box de Bourges.

Ses oeuvres sont présentes dans les collections des Frac Auvergne, Basse-Normandie, Haute-Normandie, du Musée des Beaux-arts de Rennes et de plusieurs fondations (Colas, Bredin-Prat, Emerige, Bel).

Elle a été nominée pour le prix Jean-François Prat en 2015, et lauréate du Prix de Novembre à vitry en 2013. Après un DNSEP aux Beaux-arts de Caen, en 2010, elle a effectué un post-diplôme à la Kunstakademie de Dusseldorf durant lequel elle a collaboré avec des architectes.

Elle présentera en février et mars 2021 sa première exposition personnelle à la galerie Praz-Delavallade à Paris, et en mai 2021 satroisième exposition personnelle à la galerie Pi Artworks à Istanbul.

www.maudemaris.com

@maudemaris

#modifiedorganism #ambivalence #moulage #strangeanimals #icyatmosphere #pareidolie #carnation #manipulation #reconstitution #hiératique