Kimiko Yoshida

evowel

Née à Tokyo, Japon (1963). Rencontre Jean-Michel Ribettes en 1996.

Vit à Paris, Venise, Tokyo.

Kimiko Yoshida fuit le Japon pour échapper au destin humilié de ses femmes. Son art conteste les cliché de la séduction, les « identités » soumises aux apparences et aux communautés et les stéréotype du genre.

Grâce à ses autoportraits, elle apparaît là où elle ne pense pas être et disparaît là ou elle pense être.

Ce diaporama nécessite JavaScript.